De Barcelone à Menton au Canal du Midi

lundi 5 août 2013
par  Guillaume

Ca rigole pas ! l’architecture de certains bâtiments de Barcelone "reconstruite"

Barcelone... Ce doit être une ville extrêmement agréable où vivre. Pas vraiment pris le temps de visiter, je me suis surtout baladé en soirée, lorsqu’il faisait plus "frais", et que le flot de touristes étaient agglutinés sur "la Rambla", genre d’avenue-défouloir commerciale.

3 août : Barcelone - Arenys de Mar

Première journée en solo depuis mi-juin, et je vais devoir bien vite reprendre mes habitudes ! Je pars sous un orage, quelques gouttes, mais surtout alternance de vent 5 / 20 noeuds / rien du tout, bascules de 45°, et prises de ris et virements qui vont avec !! Pour au final pas grand-chose, le vent disparaît définitivement en milieu d’après-midi, le ciel se dégage. Je rentre au moteur dans le prochain port, ce sera une petite journée de 28 milles !

4 août : Arenys de Mar - La Escala

Belle étape agréable, peu ventée jusqu’en milieu d’après-midi. Il faut pourtant que je remonte. L’idée est de laisser passer la Tramontane prévue pour dans 3 jours dans un port français car les tarifs sont hors de prix en Espagne !

Le Cabo de Tossa

Les îles Hormigas, et il y a du courant !

La Cabo San Sebastian, toujours du courant portant de presque 1 noeud !

Je passe entre le port d’Estartit et les îles Medas, que voilà

5 août : La Escala - Port-Vendres

Les falaises du début du Cabo Creus, à l’est de la baie de Roses

Que c’est beau que c’est beau que c’est beau que c’est beau... 4 fois, comme chez les Naphtalènes ;-)

Le Mont Panic (?), déjà 610 mètres

La jolie baie de Cadaquès, j’aurais bien jeté l’ancre là moi ! avec une météo plus sereine pour les prochains jours

Le voilà le Cabo Creus (Cap Creux) ! avec l’île "Maza de Oro" à droite. Je vais le passer tranquillement avec 10 noeuds de vent, 25 noeuds prévus pour l’après-midi, un peu comme tous les jours dans ce coin

L’extrémité orientale des Pyrénées ! A droite sur l’île du Tas d’Or, on peut voir un drapeau catalan qui flotte fièrement dans le vent

A gauche, Port-Bou, dernier village espagnol, à droite le Cap Cerbère en France. Au milieu la frontière.

Banyuls-sur-Mer

Arrivée sur le Cap Béar, mauvais coin en cas de Tramontane !

Arrivé au Cap Béar avec 20 noeuds de Sud-Est, le vent tourne brutalement au Nord et je me retrouve au près devant Port-Vendres

Arrivée à Port-Vendres

J’aime bien ce port ! Simple, authentique, mignon et pas prétentieux, je préfère ça à une marina-playmobil !

Après le Nortada portugais, le Levante andalou, voici la Tramontane catalane !

Le port de Collioure, vu depuis le Fort Saint-Elme

11 août : Port-Vendres - Leucate

A Leucate je retrouve Flash ! le super ULDB "Apocalypse" que mon cousin Pascal a à moitié construit en 1988. Traversé l’Atlantique x fois, et aujourd’hui bichonné par Thomas. J’avais eu l’occasion de faire quelques milles à bord quand j’étais ado !

12 août : Leucate - Sète

Arrivée à Sète, sous les hauteurs du Mont Saint Clair

Vue sur l’étang de Thau

Un havre de paix à Sète en plein mois d’août !

15 août : Sète - Saintes-Maries-de-la-Mer

Il suffit de s’éloigner un peu du bord de mer et on se retrouve tranquille dans la camargue

J’aurais bien mis une autre espèce locale et migratrice, un aoûtien venu du nord avec sa glace et son paquet de chips, mais les photos sont protégées !

18 août : Saintes-Maries-de-la-Mer - Iles du Frioul

Le chenal des pétroliers / cargos du Golfe de Fos... il a pas voulu que je lui passe devant celui-là !!

Arrivée sur les îles du Frioul, Ratonneau et Pomègues

La pointe sud de Pomègues, le Cap Caveaux, avec Marseille derrière

Marseille

Le mouillage de Pomègues au lever du jour

Le Frioul
Je vais au port du Frioul la nuit du 19 au 20 car on se prend un bon coup de mistral. Je suis amarré "vent arrière" et le clapot tape fort sur la jupe et le tableau arrière. Au matin je retrouve le cockpit recouvert de sel.
Retour au mouillage le 20, baignade, nettoyage au spontex de la coque, douche solaire.... :-)

21 août : Iles du Frioul - Ile de Porquerolles

L’île Maire et l’îlot Tiboulen à gauche

Les falaises de Cassis. Il n’y a toujours pas de vent !

Le Cap Sicié, avant la rade de Toulon. Il commence à y avoir pas mal de bateaux ! Avec 6 noeuds de vent de sud, Spirit galope à 4.5 nds sous drifter !

L’extrémité de la Presqu’île de Giens avec l’île du Grand Ribaud. Porquerolles est juste à droite.

Porquerolles ! Le mouillage de la baie du Langoustier, il y a un peu de monde non ?

Je vais au mouillage de la plage d’Argent, un peu plus loin, juste avant le port qui doit être complètement saturé. A l’ancre, je réussis quand même à trouver un coin tranquille. La nuit est calme !

22 août : Ile de Porquerolles - Cogolin

Un bon thermique de fin de journée, SW, qui est super pour tourner autour du Cap Camarat ! Ici je remonte au près le Golfe de Saint Tropez, je frôle (un peu) les étraves des yachts de luxe au mouillage pour aller à Cogolin qui est juste derrière.

Saint Tropèèèze !

C’est la folie ici ! Des dizaines de motor-yachts à fond les manettes, une 15aine de voiliers de plus de 25 mètres, toutes les petites familles modestes du coin sur leur vedettes rutilantes de 30-40 mètres. Un hélico qui fait du rase-motte à fond sur tout ce petit bazar... Et Spirit qui chevauche à 8 nds de moyenne les vagues géantes des sillages de tous ces m’as-tu vu !!!

Même les Canadairs font leur show ! Il y en a un qui vient écoper au milieu de la basse-cour !
Je viens à Cogolin pour voir mes cousins, en plein boulot avant un retour bien mérité dans le Pacifique, dans un atoll merveilleux où les attend un beau cata...

C’est pas nous les plus beaux ?!!

24 août : Cogolin - Cannes

Les paons font la roue !
La mer est agitée dans tous les sens par les remous des motor-yachts... certains doivent dépasser largement les 30 noeuds. Ben moi dans cette marmite, je dépasse à peine les 4 noeuds !! Pas de vent, moteur hors-bord en plein tangage... pas glop !

Le Cap du Dramont juste à l’ouest d’Agay

Le Massif de l’Esterel

La Napoule
Je viens à Cannes à cause d’un avis de vent frais et d’orages prévus pour l’après-midi et la nuit. Le mouillage aux Iles de Lérins n’est malheureusement pas abrité.

L’orage éclate à Cannes, ça fait du bien cette pluie ! Il n’a pas plu sur Spirit depuis...?? Baiona le 15 mai !!! Ca va rincer le gréement plein de poussière.

Pour le festival de l’art russe je crois...

25 août : Cannes - Menton

3m d’eau entre les Iles de Lérins et le Cap Croisette ! En Charente c’est habituel mais en Med avec cette eau transparente ça fait drôle !

Le fort de l’île Sainte Marguerite (Iles de Lérins)

La crise ? Quelle crise ? Un beau joujou de 60-70 mètres devant le Cap Ferrat.

Le rocher "La Tête de Chien" au-dessus de Cap d’Ail et Monaco. Ca va rappeler des souvenirs ! ;-)

Le Cap Martin

Arrivée devant Menton, le pied des Alpes côté français ! Ca monte vite derrière, à 5 km de la côte il y a déjà 1200 m.

ITALIAAA ! Et ben j’irai pas. Du moins pas cette année !

Le vieux Menton

28 août : Menton - La Figueirette

Beaucoup trop de moteur encore ! Le drifter est toujours idéal dans ces conditions avec un vent qui varie de 90° et passe de 3 à 7 nds tous les quarts d’heure

Monaco

Un château et une abbaye au sud de l’Ile Saint Honorat (Iles de Lérins)
Je retrouve Hervé, Nelly et Corentin qui sont en vacances sur la côte et on s’organise une petite virée à la voile au pied de l’Esterel en fin de journée. Sympa !

C’est à leur air préoccupé et aux aguets que l’on reconnaît les grands marins...

Un équipier zen... LUCKY, le passager le plus COOL que Spirit ait jamais connu !! Il a navigué 5 milles dans cette position !

29 août : La Figueirette - Porquerolles

Superbe journée bien ventée d’Est dominant, faiblissant sur la fin mais qui me permet de trouver un mouillage bien tranquille à Porquerolles. Le vent tombe complètement pendant la nuit, je commence à prendre la mesure méditerranéenne...

Juste avant le mouillage, alors que j’étais au moteur, un Canadair est venu écoper à 50 mètres sur babord, au milieu des voiliers qui étaient quand même nombreux ! Il devait savoir ce qu’il faisait, je n’ai pas bougé...

30 août : Porquerolles - La Ciotat

Que du plaisir sous voiles, encore. Le drifter sort tous les jours, le vent oscille du largue au près bon plein : c’est la voile idéale !

A La Ciotat, il y a le trimaran Banque Populaire d’Armel Le Cléac’h, ex-Groupama, optimisé pour les records en solo.

Le vieux port de La Ciotat

31 août : La Ciotat - Calanque de Port-Miou

Le Bec de l’Aigle au départ de La Ciotat. Impressionnant ! 155 mètres tout de même.
A partir d’aujourd’hui, c’est tranquille ! J’ai tout le temps pour le retour, alors après Port-Miou, ce sera mouillages, bains de mer, douche solaire, lecture et musique tous les jours... le farniente total.

L’entrée de la calanque

Port-Miou le 2 septembre... une pensée pour les collègues...! moi c’est brasse, planche et plongée sous la coque dans une eau à 25°... bon...

2 septembre : Port-Miou - Calanque d’En Vau

Oufffff c’est vertigineux et magnifique... Le grand angle de l’appareil photo écrase un peu les dimensions, mais c’est vraiment haut !

3 septembre : Calanque d’En Vau - Carro

Les falaises du sud de Marseille
Je voulais aller au mouillage dans l’Anse du Verdon, mais elle est un peu trop ouverte au vent sud-ouest. Alors je vais juste à l’entrée du petit port de Carro, au ras des bouées jaunes de la plage, c’est super !

Au mouillage dans la crique du Carroussel (Carro), et allez hop encore à l’eau pour deux jours ! La carène est toute propre.
La météo prise à la VHF annonce de gros orages sur le Golfe du Lion suivis de Tramontane... ça sonne l’heure du retour ! Si Stéphane arrive le 12 en train à Agde (pour remonter le Canal du Midi), il faudra démâter le 10 ou le 11 : il ne faut pas rester planté ici, alors j’ai deux jours pour rejoindre Agde.

5 septembre : Carro - Saintes Maries de la Mer

Le phare de Faraman, au bord de la Camargue à côté de l’embouchure du Grand Rhône. Comme d’hab le matin, rafales à 2 noeuds et creux de 0.1 mètre !
Cette fois-ci je vais au mouillage devant l’entrée du port, protégé du vent de sud-ouest du soir par les jetées.

6 septembre : Saintes Maries de la Mer - Le Grau d’Agde

Les copains Globicéphales

Le spectra c’est sympa !

Le Cap d’Agde avec l’île Brescou au milieu

Salut la Méditerranée !
Vous voulez connaître la suite ? Spirit va-t-il trouver son chemin parmi ce dédale de canaux, canallets et écluses ? Va-t-il passer sous tous ces ponts et passerelles qui enjambent la rivière de l’Hérault pour enfin barboter sur le Canal du Midi ?... vous le saurez...... baaah en cliquant en-dessous !
SUITE : Canal du Midi et de la Garonne