A l’intérieur

vendredi 26 novembre 2010
par  Guillaume

Une table en sandwich CP 3 mm / mousse 12 mm / stratifié. Collée en joint-congé sur deux pieds en CP 8 mm. L’ensemble est rigide, très costaud et agréable à vivre : pas de pied de table qui gigote au moindre effort. On peut s’asseoir dessus en mer pour la veille en profitant du roof panoramique, faire la nav’, manger... On est calé à la gite.


Une grande table comme on en fait plus, pour la cartographie papier et numérique. Format grand-aigle, il faut aller chez les Hallberg-Rassy de plus de 50 pieds pour en trouver des comme ça !

Le PC est noué à la table par des garcettes : impossible de bouger

Un petit compas de cloison permet de vérifier les changements de vent quand on est au mouillage. Très utile de nuit sans visibilité, ou quand on ne peut / veut ! pas se lever...

Un intérieur entièrement ouvert, sans vaigrage, sans plancher, où tout est accessible sans effort en quelques secondes

Des rangements simples et fonctionnels, sans humidité grâce à la construction sandwich et à la circulation d’air facilitée

VIVE LA LUMIERE !!!

Le lit breton de 1m90 x 1m60

La descente. Les marches sont très sécurisantes avec les cloisons latérales, mais entrer et sortir n’est pas pratique pour tout le monde à cause du capot à 45° : c’était mon choix pour l’étanchéité totale. Certains préfèrent les systèmes de panneaux coulissants. L’idéal est le panneau étanche coulissant... mais plus cher !

La descente avec ses rangements très pratiques. A tribord, le "local humide" avec les wc, des bouts, les bottes, vêtements de mer...

La cuisine sur babord, basique, mais tout y est !
Un grand évier carré avec des rebords bien hauts, pompes eau douce et eau de mer, un réchaud 2 feux, une immense glacière, local poubelle / gaz, plein de rangements au-dessus et en-dessous... le confort.

La visibilité vers l’arrière, à l’abri de la pluie

Tout l’intérêt d’un roof panoramique avec visibilité vers l’avant : on veille les bateaux et on vérifie le réglage des voiles, y compris la GV. Pour cette raison, je ne voulais pas de plexi fumé, afin d’avoir une visibilité et une lumière maximum. De simples rideaux en tissu opaque avec velcroc masquent le soleil par grosse chaleur.

Mon beau foc tout neuf à travers le plexi du hublot !
SUITE