Planning de construction

mercredi 3 novembre 2010
par  Guillaume

2 ans et demi de construction

Calendrier :

Avant de me lancer, j’avais tâché de planifier les phases de construction telles que vous les voyez ici à droite. La contrainte qui a nécessité ce calendrier était que je travaillais sous une serre non chauffée, et en Bretagne (oui il fait beau mais...). Hors de question de faire de l’époxy un jour de pluie ou de frais, tant que le bateau n’était pas fermé, c’est à dire au moins le pont sur la coque.

Mon but a donc été de prévoir, la première année, les phases de résine de mai à septembre-octobre. J’ai donc monté la serre en janvier, le mannequin en février. En novembre, une fois le pont posé sur la coque, j’ai pu chauffer l’intérieur et entamer les travaux de joint-congés et strat’ intérieurs, et ce pendant l’hiver 99-2000. Puis au printemps 2000, dès que la température l’a permis, le pont a été stratifié côté extérieur.

Temps de travail :

Malheureusement, je suis incapable de le chiffrer en heures...

J’ai construit Spirit tout en menant mon activité professionnelle habituelle à temps plein. J’ai travaillé le soir (du moins au début), tous les week-ends et les congés. Sur les 2 ans et demi, je n’ai "pris" que 2 ou 3 jours pour les Noël. C’est plutôt stimulant de construire son bateau !

Toutefois, je ne m’imposais pas de cadence infernale (hormis pour les stratifications qui ont plutôt intérêt à se faire en peu de fois). Il y a eu un peu de temps de perdu (erreurs ou maladresses, les pièces non reçues à temps, météo défavorable pour la résine, pannes d’électricité...). J’ai surtout perdu 4 bons mois à cause d’un défaut de réalisation des quilles, que j’ai dû renvoyer au fondeur.

Cela n’a pas été du tout compromettant, et je ne regrette rien ! mais avec un peu plus de méthode ou d’expérience, la construction aurait pu s’achever avec au moins 6 mois de moins, soit 2 ans maxi.

Avec un local chauffé, je suis certain que cela peut être raccourci à 1 an et demi maximum.
SUITE