Le gréement et les voiles

dimanche 31 octobre 2010
par  Guillaume

Le gréement est fractionné (6/7è) pour bénéficier d’un profil de mât plus léger, les deux étages de barres de flèche sont poussantes pour une bonne tension d’étai et cintrer le mât (10m60).
Un bas-étai largable renforce la tenue du mât dans le médium / le clapot, et permet de hisser une trinquette à partir de 20 noeuds de vent au près.
Spirit a 5 voiles pour tirer le maximum du bateau dans à peu près toutes les conditions de vent.

GV : 20 m² - mylar polyester 1 taffetas (PX T) - 3 ris
La grand-voile en mylar possède 5 lattes forcées qui donnent une forme très stable à la voile. Une fois réglée ou arisée, ça ne bouge plus et on peut bien l’aplatir dans le près médium. La bordure libre permet de nouer simplement les bosses de ris autour de la bôme. Ainsi les 3 ris (15-10-5 m²) se prennent très facilement.
Elle a un léger rond de chute qui touche le pataras juste ce qu’il faut !
Pour les voiles d’avant, surtout pas d’enrouleur : vraiment néfaste pour les performances et inutile dans ces tailles de voiles.

Solent : 17.5 m² - mylar polyester 1 taffetas (PX T) - 1 ris
Le solent tire Spirit au près serré dans le petit temps, jusqu’au largue dans le médium. C’est la voile d’avant la plus polyvalente. Il a une bande de ris à 11 m² à partir de 13 noeuds de vent en solo. En équipage, on prend un ris plus tard selon la corpulence des invités au rappel !
3 lattes dont une forcée, chute qui vient frôler les barres de flèche... le solent prend tout l’espace disponible pour le petit temps.

Spi asymétrique : 51 m² - nylon superkote
Un spi asymétrique est envoyé sur un bout-dehors en carbone de 80 cm, qui permet d’éviter une sous-barbe. Le bout-dehors se glisse dans la ferrure d’étrave par l’avant. Simplicité de manoeuvre, avec retour de la drisse et bloqueur au cockpit. Le spi autorise un reaching de 100° à 135° par petit temps, et permet de viser 150° dans le médium.
J’ai complété la voilure par un drifter (entre un génois léger et un gennaker) en mylar. Il s’amure sur un emmagasineur sur le bout-dehors, et booste Spirit au près avec moins de 12 noeuds de vent, mais sans pouvoir louvoyer (50°). Il y avait un choix ! Génois léger ou drifter : j’ai trouvé que le drifter était plus polyvalent. Le régal au bon plein et travers !

Drifter : 24 m² - mylar polyester (PX)
20 m² de GV et 24 m² de drifter : jusqu’à 12-13 noeuds de vent au près bon plein / travers.

Trinquette : 5 m² - Dacron crosscut - 1 ris
La trinquette établie sur un bas-étai largable en spectra, capelé au 2ème étage de BdF. Elle est utilisée au près médium (plus de 20 noeuds de vent) pour bien centrer la voilure. Elle a aussi une bande de ris (3m²) pour servir de tourmentin, et un point d’écoute assez haut comme toute bonne voile de "gros temps". Un bon vieux Dacron bien costaud !

Combinaisons de voiles
SUITE