Bande de ris du foc

samedi 7 avril 2018
par  Guillaume

Est-il nécessaire de préciser que l’enrouleur n’a aucun intérêt ?

Comme sur les minis 6.50, la voilerie Tarot m’a installé un sandow qui fait un aller-retour entre le guindant et la chute en passant dans chaque oeillet. D’un côté de la voile, on intercale un crochet plastique entre chaque oeillet. Il suffit de le crocheter sur le sandow de l’autre côté.

Cela abime beaucoup moins le tissus que les noeuds plats des garcettes, et le ris est beaucoup plus rapide à prendre.

Au point d’amure un mousqueton une main se frappe sur la ferrure d’étrave.
Au point d’écoute, la manille textile a tous les avantages : rapidité, légèreté, et pas de bosses sur la tête par fort fasseyage !
Le point d’écoute du ris est légèrement relevé pour laisser passer les vagues, mais pas d’estrope à l’amure pour garder le centre de voilure très bas.
SUITE