Quilles en fonte

mercredi 14 février 2018
par  Guillaume

A la construction, http://www.haka-spirit.net/spip.php?article48 , j’ai recouvert les quilles de deux couches de résine époxy, puis 3 sous-couches de peinture époxy, avant l’antifouling. C’était béton... jusqu’à quelques talonnages dans le canal du Midi et un filet de pêche en 2017...

Pour traiter la fonte aux impacts, l’idéal serait de mettre au sec plusieurs mois pour laisser sécher (la fonte est poreuse et conserve l’humidité très longtemps). Puis peindre à l’époxy bi-composant. Mais on ne peut pas mettre le bateau au chantier à chaque petit bobo... donc on fait pour le mieux, comme toujours...

Après avoir testé quelques produits, la meilleure méthode me paraît la suivante :

1) Décaper la fonte jusqu’à 5 cm autour de l’impact

2) Peindre au Primocon (primaire fonte mono-composant) au lieu d’une sous-couche époxy plus chère et pas plus efficace dans la mesure où la fonte n’a pas eu le temps de vraiment sécher.

3) Enduire au mastic époxy tout prêt (ou résine+charge), si nécessaire suivant la profondeur de l’impact.

4) Repeindre 2 couches de Primocon

5) Antifouling

Le truc est d’intercaler l’enduit époxy entre deux couches de Primocon, et d’utiliser celui-ci comme primaire à l’enduit. Après quelques années de tests et d’entretien, c’est ce que j’ai trouvé de mieux (toujours dans la mesure où le bateau ne sort de l’eau que pour 2 ou 3 jours). Evidemment si le bateau peut aller sécher tranquillement en chantier pour quelques mois, ce sera 3 sous-couches époxy bi-composant.

La quille babord après s’être empêtrés dans un filet de pêche non balisé... on était content.

C’est plus joli comme ça !
SUITE

Navigation

Articles de la rubrique