Le Belon

jeudi 31 août 2017
par  Guillaume

Port Manec’h

Entrée de l’Aven, n’ayez pas d’espoir, c’est complètement saturé. Priorité aux bacs en plastique poseurs de casiers !

Entrée du Belon, à pratiquer en fin de flot bien sûr et en respectant le chenal dragué

Pointe de Penquernéo (ou de Riec), vue vers l’ouest

Rive nord du Belon, avec une tonne d’amarrage pour gros navire

Vue vers la sortie du Belon, à hauteur de Porscouric

Les restaus rive nord à Château de Belon. De délicieuses huîtres de Belon à déguster, mais il n’y en a pas beaucoup ! (avec ce commentaire, j’espère avoir un petit pourcentage sur le bénéfice de la saison...)

Vue vers le fond de la ria, qui se divise en deux bras. Vers l’Est, à droite, la rivière de Belon va jusqu’à Moëlan

Photo prise au mouillage juste derrière les dernières bouées, vue vers le SSW. Il y a encore tout juste assez d’eau à marée basse pour 1m50 de TE et petit coeff.

Cimetière de bateaux dans l’Anse de Lanriot

Anse du Gorjen, le chenal à suivre est étroit, les corps-morts sont pile dessus : il faut vraiment raser les bateaux pour avoir le plus d’eau.
Comme toujours en rivière, il faut arrondir par l’extérieur des méandres

Bouées visiteurs, amarrage AV/AR, abri parfait

Sortie du Belon

Vue de l’entrée du Belon et de la plage de Kerfany, depuis la pointe de Riec
SUITE