Brigneau et Merrien

dimanche 4 septembre 2016
par  Guillaume

Brigneau :

La petite jetée de Brigneau avec la bouée sud Le Cochon, mais pas la même qu’à Merrien (il y a des cochons partout sur cette côte)

Se rapprocher en visant la perche tribord Poull Krenn, puis aligner les deux mires rouges à 331°

Brigneau, petit havre de paix par vent de nord et mer plate. La moindre houle rend le mouillage inconfortable voire impraticable pour un petit bateau.

On s’amarre avant et arrière à deux des bouées visiteurs à l’entrée

On ne va pas bien loin derrière la petite jetée, entre ces jolies rives accueillantes

Quelques bouées visiteurs, dont 2 assez près de la rive Est qu’il vaut mieux ne pas prendre si on a un grand tirant d’eau. Le bateau voisin y a échoué pendant la nuit, le liston dans l’eau, son mât à un mètre de celui de Spirit. Le skipper, assis sur son bateau gîté à 70° et posé sur un caillou nous a dit (véridique) : "Ca fait des années que je viens dans ce port, j’ai jamais vu aussi peu d’eau !" Une scène qui aurait pu inspirer le dessinateur Mike Peyton...

Comme dans tous ces coins paradisiaques, le site est envahi par des vedettes, qui parsèment nos côtes de casiers non signalés en brûlant de l’essence. Partir en mer semble n’avoir qu’un seul intérêt : se remplir le ventre. C’est une calamité...

Merrien :

Arrivée devant Merrien. La bouée Sud du Cochon est à laisser à babord contrairement à ce que laisse penser la photo. On aperçoit des grosses bouées blanches d’attente en eau profonde, et aussi la perche verte tribord à l’entrée.

Bouée d’attente devant Merrien... on peut se demander si c’est pas la bouée qui est amarrée au bateau...

Depuis l’entrée de Merrien, on aperçoit la jetée et le petit phare de Brigneau

L’entrée n’est pas large, environ 90 mètres, et surtout le chenal dragué à 0.5m (10-15 mètres ?) à ne pas quitter vers marée basse suivant les tirants d’eau...

La rive Ouest

La rive Est avec sa perche

La phare de Merrien, secteur rouge qui donne l’entrée de nuit entre 3° et 8°...

Les premières bouées sont en principe réservées aux visiteurs, c’est écrit dessus. Mais attention à certains bateaux locaux qui y restent tout l’été et partent la journée en laissant leurs amarres. Utilisez les vôtres sous peine qu’on largue votre bateau au retour ! Vécu... :-(
SUITE