Sein

mercredi 24 août 2016
par  Guillaume

En arrivant du sud, on ne s’est encore jamais arrêté directement à Sein. Donc sur le chemin du retour, on est toujours passé par le chenal d’Ezaudi au nord pour arriver à Sein, et chenal oriental à l’est pour en repartir.

Chenal d’Ezaudi (chenal du nord). Les deux amers sont le phare de Men Brial et la rayure noire de la maison derrière (voir photos plus bas). Mais il ne faut pas exactement les aligner ! Il faut mettre la maison à la rayure sur la gauche du phare de Men Brial pour embouquer précisément le chenal, et laisser à tribord la bouée verte de Cornoc An Ar Braden. Sur cette photo on est un poil trop à l’ouest du chenal. La rayure noire de la maison est encore cachée (on en voit un bout minuscule), elle sera visible dans quelques mètres mais je n’ai pas la photo, manoeuvre oblige.

Le grand phare si reconnaissable

La roche An Ezaudi, facilement repérable. On voit l’amer Plas-Ar-Scoul derrière à gauche avec la tourelle rouge de Conolloc. Avant cela, c’est le haut-fond au sud de Cornoc An Ar Braden qui peut impressionner, car il déferle très près du chenal.

Les tourelles de Nerroth : la nord (à gauche) sert pour l’alignement du chenal oriental et la sud (à droite) sert pour celui du chenal d’Ar-Vas-Du ou nord-est.

La tourelle tribord Guernic en arrivant au port de Sein

La fameuse maison à la rayure dans la première anse du port de Sein


De loin c’est un minuscule trait noir...!

Le Quai des Paimpolais

Le Quai des Français Libres devant le port d’échouage

Attention fonds mal pavés ! Spirit a caressé un gentil caillou lui rappelant qu’il faut attendre des marées de vives-eaux pour essayer de beacher au fond du port ! même à l’étale de PM.


Le port d’échouage de l’île de Sein. On n’a pas échoué à cause des petits coeff de marée.

Visite du phare en compagnie de son gardien : des tas de questions à lui poser et de réponses à écouter... Les habitants de Sein essaient de se passer d’EDF et de sa centrale thermique polluante. Au pays du vent et du courant, espérons qu’ils y parviennent !

49 mètres d’altitude et 29 milles de portée

L’île de Sein depuis le haut du phare

L’île Tévennec devant le cap de la Chèvre au loin

La Pointe du Raz depuis Sein, avec le phare de la Vieille et la tourelle de La Plate


La tourelle Ar Guéveur au sud de l’île

Coucou ! C’est un juvénile, même à Sein ils viennent se moquer du monde !

L’amer Plas-Ar-Scoul que l’on doit aligner avec la tourelle Nerroth nord pour sortir par le chenal oriental


A l’extrémité ouest de l’île


Vue vers la chaussée occidentale de Sein

Ar Men... mythique... "en 1ère ligne" à 5 milles. Et il faut encore 5 milles derrière lui pour atteindre la bouée ouest de la chaussée de Sein. C’est plus court par le Raz !
SUITE