Chausey

mardi 23 août 2016
par  Guillaume

L’archipel de Chausey : il n’y a pas beaucoup de paysages au monde qui changent autant suivant la marée. Le nombre d’îles a été compté, de 365 à marée basse à 52 à marée haute, mais je connais un spécialiste qui n’est pas d’accord... De toute façon, comment distinguer une île d’un îlot, d’un caillou ?... J’ai lu que la superficie passe de 65 hectares à marée haute à... 50000 à marée basse. Sortez les appareils photos !

Au nord de la Grande Ile, vue vers le nord. On n’est pas resté bien longtemps à Chausey, une seule nuit. La météo nous a fait décider d’écourter, mais le prochain séjour sera plus long c’est sûr !

Le fameux Sound de Chausey, passage nord-sud pour les bateaux au milieu de l’archipel. On a voulu l’éviter et heureusement, car avec un vent du nord modéré et des grandes marées (au moins 5 noeuds de courant !), l’endroit n’est pas abrité et fortement secoué par le clapot à marée haute (on est comme en pleine mer !). Avec un petit biquille, mieux vaut aller échouer au milieu des cailloux et profiter de leur protection.

La bisquine "La Cancalaise" au loin derrière le Sound

Le Sound vu vers le Sud-Est avec la tourelle "La Crabière"

Le Sound vu vers le Nord-Est

Le Plateau des Minquiers vers l’Ouest, autre terrain de jeu minéral fort amusant ! Il fait partie des Anglos-Normandes, alors que Chausey est français.

Port Homard. On voulait aller échouer à Port Marie, mais on est tombé sur un filin reliant des bouées qui barrait l’accès à l’anse. On a donc fait le tour de Grande Ile par le Sud et on est venu non loin de cette plage car le vent était Nord.

C’est là qu’un deuxième mouillage (arrière) est indispensable pour ne pas se balader au bout de la chaîne et se rapprocher des cailloux au gré des bascules de vent. On a fait sans... il faut rester vigilant.

Port Homard vu vers le Nord-Ouest. Il est aussi barré par une ligne de bouées jaunes qui interdisent de s’approcher de la plage. Dommage pour nous, il n’y avait pas grand monde et on n’aurait pas fait de bruit mais c’est ainsi désormais du 15/06 au 30/09...

Mais oui c’est bien le Mont Saint Michel

Ah ben c’est le mois de septembre en Bretagne Nord (ou Normandie ?), ciel bleu et grosse chaleur !

Port Marie où on serait bien allé, mais non : après les bouées, ils tirent, pan !

Spirit au pied du Château Renault, à l’ouest de la Grande Ile

Mais qui a dit que Spirit n’a qu’un mètre de tirant d’eau ?

SUITE