De la Garonne à La Rochelle

mardi 1er octobre 2013
par  Guillaume

27 septembre : Castets-en-Dorthe - Bègles

La dernière écluse, YESSS !!!

Elle est haute ! Merci aux éclusiers super sympas. Enfin sur la Garonne ! ça file avec le courant, mais il n’est pas fort pour cause de petit coeff de marée. Le moteur se bouche encore deux fois... grrr... Merci Christian sur "Tulipa" pour ta vigilance...

Salut Gilbert !

La bonne bouillasse qui va finir par déboucher le moteur, petit sablage de l’intérieur ?

28 septembre : Bègles - Pauillac

Arrivée à Bordeaux. Hmmm... ça semble orageux, non ?

Le Pont de Pierre

Oui, là, y’a de l’orage dans l’air

Bordeaux sous l’orage

Moi je dis : on va s’en prendre un !

Jamais vu bouger des nuages aussi vite ! 30 secondes plus tard, c’est la grosse douche, rafales de vent dans le dos, et 6.5 noeuds "vraiment à sec de toile" le moteur à mi-régime

Le Pont d’Aquitaine, passé Bordeaux

Point stratégique dans le sillage : le Bec d’Ambès au milieu, avec la Dordogne à gauche et la Garonne à droite

Incendie à Pauillac !
C’est ici que, le lendemain, je remâte Spirit à la grue du port, accessible seulement à marée haute. Ce sera à 14h, donc malheureusement pas le temps de repartir après pour Royan, car il y a un peu de temps de préparation (gréement, accastillage...).

30 septembre : Pauillac - Royan

Départ à 15h45 à la marée haute, vent de Sud faible prévu, mais en fait SW tournant NW, 4, 5, rafales à 6, retour rapide aux sensations de voile pure !


Peu avant Le Verdon

A Royan, Christian vient me prendre les amarres au ponton... Quel accueil ! :-)

4 octobre : Royan - La Rochelle !!!

Dernière journée de nav un peu tendue : Spirit dans les déferlantes de sortie de Gironde... vent de 20 noeuds au lieu de f2 prévu, forcément on y arrive très vite à l’embouchure ! (arrivé 1h trop tôt). Avec 5 noeuds de jusant et 2 m de houle d’ouest, ça fait des jolis rouleaux... mais il est costaud Spirit ! C’est passé cette fois, je calculerai 5 fois au lieu de 4 la prochaine !

Non non, j’avais pas bu, même pour fêter le dernier jour !

Chassiron, l’ultime virage... avant de retrouver la "Méditerranée charentaise". Derrière la pointe, comme d’habitude, mer plate des pertuis !

Je rentre à la maison. Allez deux petites dernières pour faire joli...


Voilà, c’est fini !
SUITE